Category Archives: Vincent cuisine

Lasagnes à la bolognaise

Lasagne à la Bolognaise

Une recette traditionnelle, simple, bonne, gourmande. Je donne la recette ici pour 8 parts. Vous pouvez l’adapter sans soucis. Si vous avez « trop de sauce » vous pouvez la conserver pour la manger avec des spaghettis ou des pennes.

Ingrédients

Pour la Béchamel

  • 40 g de beurre
  • 40 g de farine
  • 0,5 L de lait
  • une bonne pincée de Muscade en poudre (mieux : râpée)
  • Sel, Poivre du moulin

Pour la bolognaise

  • 600 g de viande hachée
  • 1 gros oignon doux (des Cévennes)
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes coupées en petits cubes
  • 1 boite de tomates émondées (800g)
  • 1 petite boîte de concentré de tomate
  • 1 poignet de basilic frais et haché
  • 1 c.à.c d’origan (ou à défaut de thym)
  • 10 cl de vin rouge
  • sel, poivre du moulin
  • Huile d’olive

Pour les lasagnes

  • Plaques de pâtes sèches (lasagnes)
  • Une boule de mozzarella
  • Un sachet de parmesan râpé

Continue reading

Bucatini aux boulettes et champignons

Bucatini aux boulettes

Ce midi, déjeuner en solo. Que faire ? Un bon plat bien « masculin »: Bucatini, Boulettes, Champignons, Piment et vin rouge!

Des « Bucatini » sont des spaghettis creux qui se gorgent de sauce, un peu comme des Pene au gorgonzola.

Comment faire? A l’instinct! Y’a rien de mieux pour se faire plaisir. Voici les quelques étapes à ne pas manquer:

  • Faire cuire vos Bucatini (environ 8 minutes pour la marque De Cecco)
  • Dans une sauteuse: faire revenir dans l’huile d’olive, un petit piment rouge finement émincé avec une gousse d’ail écrasé. Pour le piment, laisser les graines pour un bon coup de fouet.
  • Y ajouter 10 champignons de Paris coupés en deux
  • Après quelques secondes: y ajouter un petit oignon doux coupé très finement
  • Y placer vos boulettes (9 petits « cochonnets » pour moi) façon « chair à saucisse aux herbes ». A vous de choisir: porc ou bœuf
  • Faire  revenir les boulettes sur toutes les faces, puis mouiller avec du vin rouge ou du vin blanc. Cela va créer une petite sauce bien sympathique
  • A la fin de la cuisson et lorsque vous aurez égoutté les pâtes, réserver les boulettes sur le côté
  • Mélanger les pâtes avec la sauce, poivrer et ajouter un peu de persil plat
  •  Verser le tout dans une belle assiette creuse, placer les boulettes et parsemer de parmesan ou de pecorino aux poivres

Magret de canard aux airelles et purée de patate douce

Magret aux airelles

Petite recette du midi pour mes invités. Une belle assiette très simple à préparer.

Pour la purée de patate douce:

  • Faire une purée de patate douce avec du beurre, y ajouter un peu de curcuma en poudre, du cumin en poudre, du sel et du poivre.
  • Dresser avec un cercle de présentation sur un fond de champignons de Paris émincés et cuisinés avec échalotes et ciboulette. En fin de cuisson des champignon, j’ai versé quelques gouttes de vinaigre balsamique et assaisonné avec du poivre et du sel.

Pour la sauce aux airelles, je n’avais pas de recette concrète. Donc …. un mélange des recettes Internet, voici celle que j’ai préparé. Surprise ! Très bien pour une première fois 🙂

  • Faire suer dans l’huile d’olive deux échalotes finement émincées
  • Y ajouter le bocal d’airelles dans son jus (environ 200g)
  • Laisser cuire un peu pour que les airelles se réchauffent
  • Ajouter 100g de sucre de canne et laisser réduire un peu
  • Ajouter une pincée de sel et de poivre, puis 1 c.à.c de miel (ici miel de bruyère pour ma part)
  • Laisser réduire encore un peu et verse 10 cl de vin rouge corsé / charpenté. Idéalement celui que vous allez servir (Vin du sud-ouest).
  • Laisser réduire pour avoir un aspect sirupeux et servir 🙂

Souvent j’ai trouvé des recettes de sauce aux airelles avec de la crème ou du beurre à incorporer en fin de cuisson, mais je n’ai pas trouvé cela utile. A voir une prochaine fois.

Pâtisson farci

Pâtisson Farci

Une recette très simple et qui change de la tomate farcie 🙂

La farce pour 9 petits pâtissons de la taille d’une orange est constituée de:

  • La chair du pâtisson que vous aurez cuit 10 minutes dans l’eau bouillante. Ne pas oublier d’enlever les graines.
  • Une belle carotte taillée en brunoise
  • Une courgette épépinée aussi en brunoise
  • 5 champignons de Paris en très petits morceaux
  • 1 oignon doux finement émincé
  • 200g de chair à saucisse
  • 50g de parmesan râpé
  • 1 ou 2 oeuf entier
  • sel, poivre du moulin

Je fais revenir carotte, courgette, champignons et oignon dans un peu d’huile d’olive avant de mélanger avec le reste des ingrédients de la farce.

Ensuite il faut farcir chacun des pâtissons et mettre de la chapelure sur le dessus ainsi qu’un filet d’huile d’olive.

On laisse gratiner au four et on sert chaud 🙂

Ragoût italien et tagliatelles maison façon Gennaro Contaldo

Ragoût italien et tagliatelles maison

Après avoir regardé avec bonheur les vidéos de Gennaro Contaldo (mentor de Jamie Oliver), mon amie s’est lancée à cuisiner la célébre recette « Family ragu » dont vous pouvez voir la vidéo ici (en anglais)

C’est vraiment délicieux! Et une assiette par personne suffit largement pour un repas.

Concernant la recette, elle se trouve ici pour 8 personnes (en anglais). Pour faire les tagliatelles, vous pouvez utiliser la version de Gennaro (en anglais aussi). Pour la pâte nous avons trouvé de la semoule de blé dur comme celui-ci l’indique. Pour deux personnes : 75g de farine + 25g de semoule de blé dur + 1 oeuf.

Bien choisir (et connaître) son jambon ibérique

Pas facile de s’y retrouver dans les appellations des différents jambons ibériques ! Heureusement le gouvernement espagnol a fait le ménage récemment (vendredi 10 janvier) et n’a gardé que 3 dénominations:

  • Le « BELLOTA » pour les cochons élevés avec des glands et en plein air – Étiquette noire
  • Le « CEBO DE CAMPO » avec des cochons alimentés par des céréales mais toujours élevés en plein air – Étiquette rouge
  • Le « CEBO » pour les cochons en enclos – Étiquette verte
  • Enfin le « BELLOTA IBERCO » – Étiquette blanche

A noter qu’il existe aussi une appellation très prestigieuse, la « PATA NEGRA », un « Bellota » pour les cochons 100% ibériques: des cochons noirs issus des espèces locales (cerdo ibérico).